De nouveaux types de machines d'emballage apparurent sur le marché et Proderma put ainsi proposer le remplissage dans des sachets pyramidaux, des doypacks (sachets avec bouchon refermable), des sticks avec fermeture latérale et des "oshibori" (lingettes rafraîchissantes roulées de haute qualité).

Une étape importante fut la certification Bio ainsi que les certifications ISO 9001 (2000) et ISO 13485 (2007). En 2007, Proderma a fut également enregistrée pour la production de nourriture pour animaux. L'année suivante, l' « usine 3 » fut soumis à un audit GMP et reçut l'approbation de remplir des médicaments dans des bouteilles en plastique. En 2009, un concurrent, Swiss Copack AG, dut déclarer faillite. Proderma prit en charge six employés, certaines installations et une partie du stock. Au cours du week-end, le transfert fut organisé afin que la production puisse continuer à fonctionner le lundi suivant pour les commandes en cours. Un moment mémorable dont les employés déjà présents se souviennent encore aujourd’hui ! Depuis, les anciens collaborateurs de Swiss Copack se rendent chaque jour de Horgen à Schötz. Cela confirme la bonne ambiance de travail chez Proderma !