Film

Le bon choix du film est une question centrale dans la gestion d'un projet d'emballage

Chacun d'entre nous, dans sa consommation quotidienne, est en contact avec des packagings. Ils remplissent différents objectifs : ils enveloppent le produit, le protègent contre diverses influences, en facilitent l'ouverture, et de surcroît, le rendent visuellement attrayant pour le consommateur.

La protection du produit emballé est une fonction majeure. Encore aujourd'hui, plus de 1’000 personnes par an meurent d'intoxication alimentaire dans le monde industriel occidental.

Si la poterie, les produits naturels ou le verre étaient utilisés dans le passé, la tendance vers les films composites se poursuit. On ne peut que se réjouir que les fabricants intensifient leurs efforts en matière de durabilité, que ce soit avec de nouvelles matières premières renouvelables, des produits recyclés ou des bio-additifs qui optimisent la barrière contre l'oxygène, ce qui entraîne la réduction du nombre de couches ou de leur épaisseur.
 

Chaque produit nécessite une réponse différenciée

La variété des produits à emballer est énorme et chacun d'entre eux a des exigences différentes. Si les graisses d'un aliment doivent être protégées de l'oxygène afin qu'elles ne deviennent pas rances, les chips doivent être protégés de l'humidité pour être conservés croustillants. Si le producteur d'un aliment (p. ex. de saucisses) change seulement une petite partie de la recette (p. ex. par l'ajout de persil), cela peut nécessiter l'utilisation d'un autre film. Il est donc important de connaître les exigences du produit et du client - telles que la durée de conservation souhaitée pour définir les bons paramètres.
 

Chaque matériel fait partie de la réponse

Toute personne qui ne travaille pas dans cette industrie a peu idée de toute la technologie qui se cache derrière un film. Un film n'est pas réduit au mélange de différents composants mais est souvent un composite de différentes couches de différents matériaux : PE (polyéthylène), PET (polyéthylène téréphtalate), aluminium, EVOH (copolymères éthylène / alcool vinylique) ou papier sont quelques-uns des matériaux couramment utilisés. L'un protège contre la lumière, l'autre offre de la transparence, le troisième évite l'entrée d'oxygène ou sert de barrière à la vapeur d'eau. La diversité mène ici également au succès. Seule la combinaison de certains de ces éléments assure la parfaite protection de votre produit. La taille de l'emballage et les propriétés du matériel permettent de calculer le niveau de protection. Nous vous épargnerons la formule, elle convient mieux aux spécialistes.

En appliquant un adhésif thermofusible par pression et température, les différentes couches sont connectées. L'épaisseur de la feuille composite finie (et donc des différentes couches) est pour l’emballage optimal très important. Par exemple, s'il est trop épais, trop d'oxygène peut pénétrer à travers les joints d'étanchéité et endommager le produit emballé. Outre le choix du bon matériel, son façonnage sans erreur est fondamental. C'est la raison pour laquelle les films sont vérifiés sous toutes leurs coutures.
 

Proderma vous aide volontiers

Proderma est un sous-traitant spécialisé dans le remplissage et le conditionnement depuis plus de 50 ans. Pendant ce temps, les employés ont pu acquérir un savoir-faire solide, qu'ils sont heureux d'utiliser pour nos clients. Avez-vous une question ? Nous vous conseillons avec plaisir et trouvons ensemble la solution optimale pour votre produit. Packing your Brand with Care !